Arrivée à Draenor.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arrivée à Draenor.

Message par Ithael Danselumière le Ven 28 Nov - 22:28

Âtreval.

La ville d'Argent que les Croisés connaissaient que trop bien, un retour apprécié vers un certain confort et repos après une longue campagne dans les Terres Foudroyées. Ils avaient veillé depuis deux semaines derrière la porte des Ténèbres, se préparant à l’éventualité qu'une attaque de cette Horde de fer resurgisse malgré le récent passage des armées régulières derrière celle-ci, mais devant l'absence d'une quelconque activité, ils furent rapidement appelés à rentrer à la capitale.

Chacun en profita pour faire réparer son armure, faire penser ses blessures, se remplir le ventre d'aliments gouteux ou s'adonner à quelques activités plus calmes comme la pêche et la chasse pendant que d'autres reprenaient machinalement leur entrainement martiaux. Mais ce repos ne serait qu’éphémère. Le lendemain le Commandant annonça leur départ imminent vers une nouvelle affectation où plusieurs volontaires d'Atreval, en grande partie des civils et des artisans, seraient du voyage afin d'aider à l'établissement et la vie d'un camp de la Croisade sur les lieux.
Les Croisés songèrent alors à une région d'Azéroth qui n'aurait pas été surveillée par la Croisade jusqu'alors et qui aurait requis la présence de ce genre d'escouade.

Mais c'est un vieux mage du Kirin tor, grisonnant, acariâtre et vêtu d'une robe aux couleurs criardes, qui apporta au Commandant leur nouvelle affectation. Une lettre, cachetée du sceaux de la Croisade à son attention, les informa qu'une faille temporelle avait été ouverte vers Draenor, l'Outreterre avant son explosion. Si elle ne disposait pas des détails de ce phénomène, l'ordre était clair : la Légion Ardente là-bas était très active. Ithael avait plusieurs fois demandé à ce que l'escouade soit placée en priorité sur les affectations concernant les affrontements avec la Légion et cette réponse à sa demande la surprenait plus qu'elle ne l'aurait cru.

Faisant part de cette annonce au reste du groupe, ils n'eurent pas le temps d'y réfléchir que déjà un portail arcanique grésillait, affichant une vague image d'une contrée éloignée aux reflet de nuit. Un par un, les civils petit convoi escorté de l'escouade passèrent le portail magique avec une certaine appréhension, atterrissant de l'autre coté quelque peu chamboulés par le voyage au travers du néant.

C'est sur les quais de Karabor qu'ils posèrent finalement le pied. Devant eux s'étendaient les vestiges encore intacts et grandioses de la plus grande cité des Draeneï. D'immenses cristaux colorés étaient sertis dans de gigantesques armatures forgées d'or qui servait de toit et de structure a toute la construction, le tout dessinant des arabesques et des formes élancées et harmonieuses. Des pavés blancs et immaculés sur lesquels les sabots des Draenei claquaient alors qu'ils lançaient quelques regards vers le groupe d'étrangers. De grandes statues aux poses calmes et vénérables trônaient en dessous de larges fenêtres de vitraux bleus sur lesquels les reflets des lunes se heurtaient, la nuit éternelle de la vallée d'Ombrelune ajoutant une touche de mystère et d’irréel à ce tableau.


Mais rapidement la cruelle réalité les arracha à la contemplation de ce monde. Dans l'air s’élevait une épaisse fumée noire, portant avec elle les odeurs bien significative d'un bûcher funéraire alors que les Draenei affichaient pour la plus part une mine fatiguée au visage cerné, parfois recouverts de bandage.
Une femme se présenta à eux, une Draenei se qualifiant de Rangari, envoyée par le conseil des Exarques pour guider les Croisés dans cette contrée dangereuse, les menant à travers Karabor tout en les laissant s’accommoder d'eux même à cette situation.

Perplexes, effrayés, déroutés, tout un panel d'émotions défila dans le groupe, aussi bien chez les civils, les Croisés ou les Draenei de la Fraternité. Petit-à-petit, la conséquence de leur présence ici se faisait de plus en plus claire et menaçante. Le Commandant avait été clair, ils étaient ici pour la Légion Ardente et il s'agirait cette fois de bien plus qu'un simple démon invoqué par un fanatique.

Alors qu'ils étaient à peine arrivés sur un petit coin de foret vaguement dégagé où leur guide leur conseilla de monter leur campement, déjà des rumeurs de trahisons se chuchotaient aux oreilles du Commandant. Des noms, des factions dont elle n'avait encore jamais entendu parlé mais qui déjà semblaient les menacer. Zalduun et Hastue paraissaient plus distants que d'habitude et l'un d'eux l'avait même mise en garde de ne pas se fier aux gens de son peuple sur ce monde.

La demi elfe tenta de ne pas s'emmêler l'esprit avec tout ce qui s’était passé en à peine quelques heures, ils étaient ici pour la Légion Ardente et comptaient bien ne pas les laisser détruire ce monde à nouveau.

avatar
Ithael Danselumière
Admin

Messages : 156
Date d'inscription : 01/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://fraternitedargent.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum